LETTRE DU CEPADHO

#27246

LETTRE DU CEPADHO

Le CEPADHO continue à être alerté de nombreuses infiltrations des combattants ex-M23 en Province du Nord-Kivu, en perspective d’une nouvelle guerre à l’Est de la RDC.
Pendant ce temps, notre Organisation n’a pas perdu de vue aux alertes relatives au positionnement d’autres combattants ex-M23 le long de nos frontières à BUSANZA et KISORO (OUGANDA) ainsi qu’à KINIGI (RWANDA).
LE M23 EN QUETE DES MILICES ALLIEES:
Selon les sources du CEPADHO, les M23 déjà infiltrés en Territoire de RUTSHURU tentent de rallier les NYATURA à leur cause.
Le prétexte présenté pour les séduire c’est de faire front commun pour libérer les HUTU contre les MAY-MAY qui les persécutent. Ces rebelles veulent ainsi s’attirer l’allégeance des HUTU pour simuler les libérateurs.
Les informations à notre possession révèlent que les May-May NDC Rénovés de GUIDON auraient déjà mordu à l’hameçon des ex-M23. Depuis peu, les M23 utilisent les NDC-R de GUIDON avec certains May-May MAZEMBE pour opérer des tueries contre les HUTU.
En réalité, les M23 voudraient obtenir le désespoir et la colère des HUTU afin que ceux-ci recourent à eux pour les libérer des May-May; et de ce fait inciter les NYATURA à adhérer à la conspiration en cours.
Certaines indiscrétions ont indiqué au CEPADHO que les ex-M23 ont réussi également à infiltrer les FDLR. Ils seraient à la base de la dissidence constatée dernièrement au sein des FDLR/FOCA, de quoi vient de naître la nouvelle branche FDLR/CNRD.
Eu égard à ce qui précède:
-Le CEPADHO invite les Communautés du Nord-Kivu à plus de vigilance pour démasquer la conspiration des ex-M23 et tous leurs stratagèmes;
-Notre Structure alerte le Gouvernement Congolais et toute la Communauté Internationale sur la nécessité de barrer la route au M23, en vue de préserver la paix et la sécurité des populations Congolaises.

Pour le CEPADHO,

Maître OMAR KAVOTA, Coordonnateur-Directeur Exécutif.

Font Resize